Nouveautés

Voici le «Guide des grades des monnaies du Canada» édité par l'Association des numismates et des philatélistes de Boucherville inc. Auteur : André Langlois


Nos revues
Lisez nos nouvelles revues gratuites sur la philatélie et la numismatique



Prenez votre
abonnement
pour 5 ans

55$

Notre mémoire collective

Consultez
les archives
de nos Bulletins

Ne manquez pas
une rencontre

Inscrivez-vous
à notre liste
d'invitation

Encan
de timbres
le samedi
aux salons

Procurez-vous le nouveau livre
de l'Association

sur les grades des monnaies du Canada

Collectionnez les 4 jetons de commerce en bois 2016

Février

AvrilOctobreDécembre
















Articles - Timbres
Textes publiés dans le Bulletin de liaison de l'association concernant la collection des timbres et la philatélie
2003-11-01
Timbres du Centenaire [17] Conclusion


Claude Bélanger

Au terme de notre étude, nous avons abordé divers éléments qui nous ont permis d’accroître nos connaissances philatéliques, de nous enrichir intellectuellement et de tirer un plaisir croissant de notre passe-temps. Ce sont là des conséquences inévitables
de la spécialisation en philatélie. Cette spécialisation ne requiert pas d’équipement sophistiqué et dispendieux. Dans le cas de la série du Centenaire, il suffit d’un odontomètre pour mesurer les perforations et d’une bonne lampe ultra-violette pour identifier les différents papiers et les marquages.

Les connaissances acquises nous ont permis, en partant d’une série qui contient 15 timbres de base, d’identifier des centaines de variétés. Pour les mettre en valeur, il faudra inévitablement créer ses propres pages d’album, utiliser son imagination, affiner
ses talents artistiques. En ce sens, nulle autre série de timbres canadiens est aussi riche en possibilités que celle du Centenaire. C’est littéralement une collection que l’on peut faire sur toute une vie. Je ne connais que la collection des “ Machins ” en Grande-
Bretagne, celle des Washington et des Franklin aux États-Unis, ou celle des Marianne de la France pour rivaliser avec la richesse de la série du Centenaire du Canada. Voilà pourquoi elle est si collectionnée, dans notre pays et ailleurs, et qu’elle a suscité la
création de nombreux cercles d’étude!

J’encourage fortement mes lecteurs qui sont particulièrement intéressés par cette émission de se joindre au Centennial Study Group qui publie régulièrement, depuis juin 1981, un feuillet avec des informations sur les dernières études et trouvailles faites sur cette série. Ces écrits forment maintenant un important corpus de 650 pages. Il suffit d’écrire à Leonard Kruczynski, 19 Petersfield Place, Winnipeg, Manitoba R3T 3V5.

C’est aussi une collection qu’on peut faire avec une modeste bourse. La très grande majorité des variétés présentées dans notre étude peut être acquise pour moins de $ 2.00. Seuls quelques items, particulièrement dans les erreurs de variétés et de marquage, coûtent plus de $50.00.

La collection des oblitérés de la série du Centenaire posera particulièrement des difficultés supplémentaires puisque l’on perd l’élément de la gomme pour identifier des types majeurs et que le procédé d’oblitération et d’utilisation du timbre pollue souvent la fluorescence de celui-ci. Néanmoins, en jouant sérieusement au détective, grâce particulièrement à une étude exhaustive des dates d’émission des différentes variétés, étude que malheureusement nous n’avons pas abordée ici mais où les catalogues standards seront d’une grande utilité, on peut arriver à réunir une impressionnante collection. Il y a plusieurs années, j’avais réussi à réunir une collection oblitérée de plus de 200 items si ma mémoire ne me trahit pas. Je l’ai vendue à un prix que je considère dérisoire aujourd’hui parce que la connaissance acquise par l’acheteur n’a vraiment pas de prix. Ceci ayant été dit, je proposerais à mes lecteurs de commencer par faire une collection avec des timbres neufs avant de se lancer dans une collection d’oblitérés. Ceci est le processus inverse de ce qu’on recommande habituellement.

J’encourage donc mes lecteurs à se lancer dans cette phénoménale collection qu’est celle des timbres du Centenaire. Il faut apprendre à sortir des ornières traditionnelles, de la hantise de remplir sa page d’album commercial qu’on mettra de côté une fois qu’elle sera complétée. Je n’ai rien contre ce type simple de collection qui donne déjà beaucoup de plaisir à plusieurs. Néanmoins, ce plaisir pourra être quintuplé en se lançant dans une collection spécialisée puisque rien ne stimule l’esprit comme les joies de la connaissance et les plaisirs de la découverte. Quand on en vient à cette conclusion en philatélie, il est presque inévitable qu’on se lancera dans la collection de la série du Centenaire puisqu’au Canada elle est inégalable en possibilités.

Bibliographie
BLACK, C. F., “Canadian Cello-Paqs”, dans Canadian Philatelist, Vol. 21, No 1 (January-February 1970): 31-33.

CRAIN, E. R., “ Fluorescent Ink on Canadian Stamps ”, dans Canadian Philatelist , Vol. 27, No 1 (January 1976) : 9-15.

DARNELL, Le catalogue des timbres du Canada, édition de 1994, 299p.

GRATTON, Richard, “ Techniques Philatéliques. Le papier et la philatélie ”, dans Canadian Philatelist, Vol. 37, No 2 (March-April 1986) : 104-109 et No 5 (September-October 1986) : 328-333

GRONBECK-JONES, David, The Centennial Definitives of Canada, revised and updated, The Canadian Specialists’ Handbook, Volume one, Fourth Edition, 1981, 40p.

GRONBECK-JONES, David, “Paper Problems for the Modern Canadian Specialist”, dans Canadian Philatelist, Vol. 28, No 3 (May-June 1977) 145-146.

HARRIS, D. Robin, Centennial Definitive Series. 1967-1973, Adminware Corporation, 2000, 436p. Il s’agit de l’étude la plus complète de cette émission; elle est aussi dispendieuse et de consultation difficile.

HARRIS, D. Robin, Centennial (1967-1973), http://www.adminware.ca/checklist/chk_centennial.htm
Il s’agit d’un excellent site canadien de philatélie consacré aux timbres définitifs de la période d’après-guerre. Consultez également par le même auteur : Canadian Definitive Specialized Checklist. Vous y trouverez des sections sur le marquage et le papier qui vous aideront à comprendre la série du Centenaire. Ceci se trouve à l’adresse internet suivante : http://www.adminware.ca/phil_chk.htm

IRWIN, Douglas C. and FREEDMAN, Murray H., Canada. The 1967-1973 Definitive Issue, Second edition, 1984, George S. Wegg Ltd, 112p.

IRWIN, D. C., “Centennial Coil Variety”, dans Canadian Philatelist, Vol. 30, No 5 (September-October 1979): 298.

IRWIN, Douglas C., “Constant Plate Flaws on Centennial Booklets”, dans Canadian Philatelist, Vol. 34, No 4 (July-August 1983): 241-243.

IRWIN, Douglas C., “Opal Booklet Vending Machine Items”, dans Canadian Philatelist, Vol. 34, No 6 (November-December 1983): 378-382.

KEANE, F. W. and J. P. HUGHES, Canada. The 1967-73 Definitive Issue, 1975, 84p.

: .... 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 :


Session
courriel :
Mot de passe :
Mot de passe oublié
Inscrivez-vous
C'est gratuit. Inscrivez-vous pour recevoir des invitations par courriel.
Encore mieux : devenez membre.
Cartes routières
Cliquez sur l'image pour accéder aux cartes routières.
Plan de salle
Consultez le plan de la salle de l'école secondaire De Mortagne avec la liste des participants
Voir le plan

©2021 Association des numismates et des philatélistes de Boucherville inc.
Flag Counter