Nouveautés

Voici le «Guide des grades des monnaies du Canada» édité par l'Association des numismates et des philatélistes de Boucherville inc. Auteur : André Langlois


Nos revues
Lisez nos nouvelles revues gratuites sur la philatélie et la numismatique



Prenez votre
abonnement
pour 5 ans

55$

Notre mémoire collective

Consultez
les archives
de nos Bulletins

Ne manquez pas
une rencontre

Inscrivez-vous
à notre liste
d'invitation

Encan
de timbres
le samedi
aux salons

Procurez-vous le nouveau livre
de l'Association

sur les grades des monnaies du Canada

Collectionnez les 4 jetons de commerce en bois 2016

Février

AvrilOctobreDécembre
















Articles - Timbres
Textes publiés dans le Bulletin de liaison de l'association concernant la collection des timbres et la philatélie
2002-11-01
L'ancêtre des PS-14


Jean Lafontaine

Tout d’abord, il faut dire que le «PS-14» était le code du petit formulaire utilisé par les postes canadiennes pour annoncer l’émission d’un nouveau timbre.

C’est au milieu des années ‘60 que je me suis abonné auprès du Ministère des postes du Canada pour recevoir gratuitement les notices philatéliques qui donnaient la date d’émission, le format, les couleurs et le tirage. Ces notices unilingues, du format 8½x11 plié en 3, donnaient également la date limite pour que les philatélistes envoient leurs plis pour les faire oblitérer du cachet du premier jour. Le Ministère ne fournissait pas d’enveloppes illustrées. Les premières notices étaient imprimées bien simplement en noir avec un bon de commande attaché.
 PS-14 annonçant l’émission du timbre de 5 cents sur le drapeau national le 30 juin 1965.
   
Quelques années plus tard, la couleur a commencé à s’introduire et le timbre est maintenant présenté dans ses propres couleurs. D’un format 10½x6½ imprimé d’un seul côté il est plié en 3.

Feuillet de 1971 annonçant les timbres dans leurs couleurs.
C’est maintenant l’euphorie  qui commence et les collectionneurs accumulent les timbres neufs. Il n’en fallait pas plus pour que Postes Canada améliore la présentation de ses feuillets. Il sont maintenant imprimés entièrement en couleurs sur papier glacé. Cette fois, ils sont bilingues, anglais au recto et français au verso. Le format est encore de petites dimensions, il ne fait que 6½x3½ lorsque les 5 panneaux sont pliés.

Il n’y a pas plus d’information, Le texte descriptif remplit un panneau et les données techniques un autre. Les deux autres panneaux sont des bons de commande, l’un pour les timbres neufs, l’autre pour les plis premier jour officiels maintenants offerts par le service philatélique.

Notice présentant les timbres sur les Algonquins en 1973.
L’année suivante, le feuillet s’aggrandit en hauteur jusqu’à 9½ pouces. Il est maintenant plié en 6 panneaux, les deux premiers présentant le timbre en couleurs en anglais et en français. Le texte anglais d’un côté et le français au verso. Le logo de Postes Canada apparaît au premier plan. La disposition intérieure reste la même, détails sur le sujet et sur l’émission et bons de commande.
Cette disposition demeurera la même jusqu’en 1981.

Présentation du timbre de William Merritt en 1974
En 1975, le format redevient plus petit, soit  environ 7 pouces de hauteur.

Nous voici maintenant, en 1981, en période d’austérité. Le contenu des PS-14 est revenu à trois panneaux. La photo du timbre, le texte descriptif du sujet et les détails techniques. Le bon de commande n’est plus attaché. Jusqu’en 1989, seuls quelques changements mineurs surviendront dans la présentation.

Navires côtiers de 1975.
C’est en 1989 que la sauce se gâte. Plus de grands texte expliquant le sujet de l’émission, mais seulement un petit paragraphe. Le reste ne compte que les descriptions techniques, imprimeur, tirage, format, dentelure, etc. Bien sûr, la qualité a été améliorée, papier glacé plus épais, couleurs plus attrayantes. Les philatélistes ont logés de nombreuses plaintes au service philatélique. La réponsa a été que la toute nouvelle publication «Collections du Canada» offrait plus de renseignements qu’auparavant.

Retour à l’austérité.
Finalement, la  publication des bulletins philatéliques «En primeur» a cessé moins de deux ans plus tard. Toutefois, il faut noter que Postes Canada a su développer un site Internet qui redonne plus d’information sur les nouvelles émissions.

Modifications mineures au titre du feuillet.
Pour en revenir à l’ancêtre, c’est en naviguant sur eBay à la recherche de timbres que j’ai découvert ces pages d’un format inhabituel de 8 pouces de largeur par 13 pouces de hauteur, imprimées en noir sur papier légèrement glacé, en anglais seulement. Celles que j’ai obtenues présentaient des timbres émis entre 1955 et 1957. Une courte description du sujet, de la couleur, du designer et parfois de l’imprimeur accompagnent la date d’émission.
Un des derniers PS-14 produit par Postes Canada.

Feuille de présentation des premiers timbres canadiens se-tenant émis en 1957.
: .... 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 .... :


Session
courriel :
Mot de passe :
Mot de passe oublié
Inscrivez-vous
C'est gratuit. Inscrivez-vous pour recevoir des invitations par courriel.
Encore mieux : devenez membre.
Cartes routières
Cliquez sur l'image pour accéder aux cartes routières.
Plan de salle
Consultez le plan de la salle de l'école secondaire De Mortagne avec la liste des participants
Voir le plan

©2019 Association des numismates et des philatélistes de Boucherville inc.
Flag Counter