Nouveautés

Voici le «Guide des grades des monnaies du Canada» édité par l'Association des numismates et des philatélistes de Boucherville inc. Auteur : André Langlois


Nos revues
Lisez nos nouvelles revues gratuites sur la philatélie et la numismatique



Articles - Monnaies
Textes publiés dans le Bulletin de liaison de l'association concernant la collection de la monnaie et la numismatique
2001-09-01
Origine du papier monnaie


Albert Lapalme

Ce mois-ci, je vous parlerai de l'origine du papier-monnaie. Pour ce faire, j'ai puisé l'information essentielle dans le «Liberté» du dimanche 25 octobre 1998 et de M. Schmidt CNWE/ANA, décembre 1998.

En Chine: Les tout premiers billets bancaires circulaient sous la grande dynastie Tang (618-917). La pièce officielle était en fer, donc lourde. Vu son poids et également son encombrement, ces pièces étaient confiées aux commerçants en échange d'une «lettre de change» laquelle devint subséquemment monnaie courante de paiement. D'où l'appellation de la monnaie volante, à cause évidemment de sa grande légèreté et aussi de son usage facile en toute occasion.

Ce n'est qu'au début du XI ième siècle que les chinois se groupent pour n'émettre que des billets d'une valeur déterminée, i.e. fixe, nommés alors «Jiao Zi». À noter que chaque billet était numéroté et chiffré différemment. Ceci dans le but bien précis et unique d'indiquer les contrefaçons. Ce n'est qu'en 1168 que le gouvernement chinois fabriqua ces billets en utilisant un soit-disant «moulin spécial à papier». L'écorce du merisier, arbre populaire en Chine, fut utilisée de préférence à toute autre essence d'arbre.

Au XIIIième siècle, à l'époque de Marco Polo, suite à son long périple en terre chinoise, parla avec fougue et conviction de la monnaie de papier des chinois. Cependant, les européens devinrent septiques face à une monnaie sans valeur matérielle.

Marco Polo, originaire de Venise, qui vécut de nombreuses année à la cour du souverain Kublai Kan, à la toute fin du XIIIième siècle relate : Tous ces morceaux de papier sont imprimés avec le même sérieux, la même solennité que s'il s'agissait de frapper de l'or ou de l'argent pur.

Nonobstant les nombreuses contrefaçons (faux billets), la monnaie de papier restera le mode de paiement soutenu et fort bien apprécié des chinois. Les européens ne croyaient toujours pas ou peu à cette monnaie de papier et jusqu'à une époque relativement avancée, c'était selon eux, un objet plutôt de curiosité dit parfois exotique. Son introduction en Suède au XVIIième siècle était insuffisante pour en améliorer la réputation et il en fut ainsi en Allemagne malgré maintes tentatives d'introduction. S'en suivirent un tollé d'indignation, voire de mépris, pour la monnaie des chinois.

Plaque de cuivre [à gauche] ayant servi à l'impression de papier-monnaie [à droite]. Entre 1127 et 1279.


: .... 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 .... :


Session
courriel :
Mot de passe :
Mot de passe oublié
Inscrivez-vous
C'est gratuit. Inscrivez-vous pour recevoir des invitations par courriel.
Encore mieux : devenez membre.
À venir...

23 octobre 2022 - Rencontre des collectionneurs à l'École secondaire de Mortagne, 955 boul. de Montarville, Bouchervill ...


20 novembre 2022 - Rencontre des collectionneurs à l'École secondaire de Mortagne, 955 boul. de Montarville, Bouchervil ...


Voir la liste complète
Cartes routières
Cliquez sur l'image pour accéder aux cartes routières.
Plan de salle
Consultez le plan de la salle de l'école secondaire De Mortagne avec la liste des participants
Voir le plan

copyright©2022 Association des numismates et des philatélistes de Boucherville inc.
Flag Counter