Nouveautés

Voici le «Guide des grades des monnaies du Canada» édité par l'Association des numismates et des philatélistes de Boucherville inc. Auteur : André Langlois


Nos revues
Lisez nos nouvelles revues gratuites sur la philatélie et la numismatique



Articles - Monnaies
Textes publiés dans le Bulletin de liaison de l'association concernant la collection de la monnaie et la numismatique
2002-10-01
Quo vadis


Léonard Côté

Plusieurs familles se sont partagées, au fil des siècles, les destinées de Rome. Celles-ci, tant de la république que de l’empire, voyaient le jour grâce au charisme d’un individu. À titre d’exemple, pensons à Auguste pour les Julio-Claudiens ou Vespasien pour la famille des Flaviens, etc. L’effritement de la puissance et de la renommée de ces familles sont souvent tributaires au despotisme et à la cupidité des derniers membres qui causent leurs pertes. Néron en est l’exemple parfait.

Fils d’Agrippine, il est adopté par Claude à qui il succéda. Il fut le cinquième empereur de Rome. Celui-ci gouverna de 54 à 68. Son règne  fut marqué par les intrigues, les meurtres et le despotisme. Il tua sa mère en 59 pour avoir seul les rênes du pouvoir. Il poussa sa première épouse, Octavie, au suicide dans le but d’épouser la belle Poppée. Néron dépossédait les riches pour s’approprier leurs biens.
Sesterce de Néron illustrant le temple de Janus ($230.00)

Ses folles dépenses firent en sorte de vider les coffres de l’état. Il fit persécuter et crucifier des milliers de chrétiens. On affirme que sous son règne, il pouvait avoir plus de 500 crucifixions par jour, si la température s’y prêtait. Les arènes devinrent des lieux sinistres où la décapitation était monnaie courante. On lui attribue l’incendie de Rome en 64, non seulement pour en faire porter le blâme sur les chrétiens mais  pour ériger Néronpolis à la place, un haut lieu de la culture et des arts.
 
Sénèque, qui tomba en disgrâce en 62, raconte que l’armée était obligée de faire  entasser des milliers de Romains dans le forum pour écouter les pseudo-concerts que Néron donnait. Nul ne pouvait quitter avant la fin. Cacophonie qui pouvait durer plusieurs jours, Sénèque affirme que des vieillards mourraient sur place et que des femmes enceintes accouchaient dans les gradins.
Sesterce de Néron illustrant Néron et un soldat à cheval ($415.00)

Sous sa gouverne, les provinces de l’Arménie, de Judée et de Bretagne se révoltent contre les politiques de ce dernier. En 68, l’armée de Galba se soulève et marche sur Rome. Sentant la fin, Néron se suicide. Certains historiens croient plutôt qu’il aurait été assassiné par sa garde prétorienne. Les assassinats d’empereurs par leur garde seront le lot de plusieurs de ceux-ci;  protecteurs, ils deviennent bourreaux. C’est ainsi que la période de guerre civile éclate dans tout l’empire.

Côté monnaie, Néron innove peu. L’effigie de l’avers nous montre un empereur sûr de lui, soit lauré, radié ou dénudé. Souvent l’inscription DIVI, inscrite durant son vivant, décrit assez bien le personnage.
Sesterce de Néron avec au revers l’arc de triomphe ($375.00)

Sur les revers, la propagande demeure sensiblement la même que celle utilisée par Claude. Cependant, Minerve, Diane et Fortune disparaissent.   La personnification de la Victoire est largement utilisée. Vesta, la déesse du foyer fait également figure sur un bon nombre de pièces. Génius, l’esprit chargé de veiller sur les êtres humains et Janus, l’esprit qui ouvre les portes sont aussi honorés.

Néron jouant de la lyre en personnifiant Apollon, le dieu qui patronne l’intelligence, la divination et les arts brillent de tout leur éclat sur un As. Le temple de Janus, l’arc de triomphe et Néron galopant à cheval demeurent les pièces les plus intéressantes. Il est bon de signaler que les pièces de Néron sont, en général, assez dispendieuses, compte tenu que celles-ci sont probablement celles de  l’empereur le plus connu de toute l’histoire de Rome.
As de Néron montrant l’empereur en Apollon jouant de la lyre ($185.00)

Dans notre prochain numéro, nous resterons dans la même période. Galba, Othon et Vitellus aux prises avec la guerre civile seront scrutés du point de vue historique et numismatique.

Entre temps, si vous avez des commentaires ou des suggestions n’hésitez pas à communiquer avec moi.
   
Léonard Côté
d.l @ sympatico.ca
: .... 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 :


Session
courriel :
Mot de passe :
Mot de passe oublié
Inscrivez-vous
C'est gratuit. Inscrivez-vous pour recevoir des invitations par courriel.
Encore mieux : devenez membre.
À venir...

23 octobre 2022 - Rencontre des collectionneurs à l'École secondaire de Mortagne, 955 boul. de Montarville, Bouchervill ...


20 novembre 2022 - Rencontre des collectionneurs à l'École secondaire de Mortagne, 955 boul. de Montarville, Bouchervil ...


Voir la liste complète
Cartes routières
Cliquez sur l'image pour accéder aux cartes routières.
Plan de salle
Consultez le plan de la salle de l'école secondaire De Mortagne avec la liste des participants
Voir le plan

copyright©2022 Association des numismates et des philatélistes de Boucherville inc.
Flag Counter